Comment coudre une paire de chaussure ? Tuto espadrilles

Les vacances arrivent à grand pas.

Et oui après des semaines d’impatience, elles pointent le bout de leur nez, plus qu’un mois me sépare d’elles. Le repos, les siestes , les soirées qui passent sans que l’on regarde l’heure, les grasses matinées qui durent jusqu’en début d’après-midi … On connaît tous cela.

Pour ma part j’ai trois semaines de quartiers libre (deux ans que cela n’était pas arrivé) et je compte bien en profiter loin de la capitale. Je vais commencer mon périple dans la Haute vienne, dans la maison familiale près de Limoge. J’adore revenir dans ce lieux qui m’est familier, je connais toutes les odeurs, le grincements de portes, chaque aspérités dans les murs. Cette maison c’est celle de mes grands parents. L’année dernière en fouillant un petit peu j’étais tombé sur une ancienne Singer des années 60. Plus objet de décoration que machine performante je me suis dit qu’elle attendrais bien une année de plus. Le matin aucun bruit ne peut me réveiller, les murs sont bien trop épais et mon téléphone oublié dans un coin la veille ne peut m’atteindre. Une fois mon quota de sommeil atteint je dévale l’imposant escalier en bois, construit par mon grand père himself ! Le boulanger klaxonne depuis la place ce qui signifie que le pain est là ! Ce n’est pas merveilleux d’avoir encore ces camionnettes conduites par de joyeux commerçants, qui parcours nos campagnes ? Dans la cuisine les bols sont les mêmes depuis 20 ans et les tartines qu’on y trempent sont géantes. Le beurre fondant les traversent et goutte sur la table. Pas très loin de cette imposante bâtisse coule une paisible rivière. On l’atteint en quelques coups de pédales. On y laisse les vélos posés près d’un ancien pont, recouvert aujourd’hui de mousse, sans cadenas car après tout qui pourrait passer par là à part nous ? L’eau est fraîche et noire, on y voit pas ses pieds. Quelques gros rochers permettent de créer des plongeoirs et toboggans naturels. Lorsque le soleil décline et que l’air frais vient chatouiller nos épaules, on sait qu’il est temps de remonter pour déguster un barbecue gargantuesque. Un demi tonneau scié en deux fait l’affaire. La table se dresse en une poignée de seconde puisque toute la famille enfin réunie met la main à la patte. Au crépuscule on sort les jeux de cartes : tarot, poker et belote. Mon petit frère compte les points religieusement tout en picorant une tablette de Milka posée près de la pioche. Et c’est ainsi que s’écoule toutes nos journées dans cette maison du bout du monde.

À la suite de cette semaine ressourçante je pars avec mon Amoureux à Annecy. Ville nichée entre lac et montagne qui nous a donné envie de la découvrir. Alors après de furtives recherches sur le net, nous avons trouvé quelques idées d’activités :
– longer les gorges du Fier sur des passerelles accrochées à flan de montagnes.
– Revêtir dès combinaisons de plongées pour aller explorer un navire qui à coulé à pic au milieu du lac.
– Prendre son courage à deux mains et aller faire du canyoning au milieu les falaises creusées par le temps.

La troisième semaine sera ponctuée par un détour par Marseille pour y revoir un couple d’amis Parisien, ayant osé partir pour la Province #dream. Et puis tranquillement nous remontrons par les gorges du Verdon. L’eau turquoise, la nature sauvage, les herbes folles et le peu de touristes nous ayant séduits. Alors amis de la France entière avez-vous des adresses secrètes, des idées insolites, des tables gourmandes à nous conseiller pour agrémenter nos vacances ? Ne connaissant pas les régions Auvergne Rhône-Alpes et Provence Alpes Côte d’Azur, j’en appelle à notre communauté de couturières ❤ Laissez-moi vos précieux conseils dans les commentaires, avec tout mon coeur je vous remercie par avance.

Et maintenant place au tuto des espadrilles. Saviez-vous qu’il est possible de coudre soit-même ses souliers ? Je l’ai découvert il y a seulement 1 mois et je suis enchantée de cette nouvelle. À nous les jolies espadrilles colorées, pimpées et assorties à nos tenues. Une excellente idée pour recycler des chutes de tissu que de les utiliser pour se coudre une paire d’espadrilles. Adepte des points mains se tuto est pour vous !

Je vous embrasse, Justine

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *