Chronique #5 : 1 an de blog, mon atelier de couture ! – Blog couture

Hello les jolis cœurs,

Aujourd’hui je signe un article chronique #3 je voulais vous présenter mon nouvel espace de travail tout en parlant d’un sujet qui me tient à cœur : le bonheur et la joie de faire ce que l’on aime. Et pour cela je vais m’appuyer sur ma propre histoire (han révélations !)

.

.

Ce blog fête sa première bougie ce mois-ci. Une année plus que bien chargée : 15 vidéos tuto couture ont vu le jour pour un cumul de plus de 50 000 visionnages. Et je dois dire que lorsque je regarde à nouveau la toute première vidéo je rigole de bon cœur. Je vous assure que parler toute seule dans son salon avec pour seul public 2 matous qui font la sieste ce n’est pas évident.

.

.

Comme vous le savez c’est grâce à ma dizaine d’années d’études dans la couture que j’ai appris toutes mes bases. Un apprentissage complet que j’ai laissé, sans le vouloir et sans vraiment m’en rendre compte de côté pendant un moment. Un long moment en fait, vraiment trop long. Je savais que quelque chose me manquait pour être heureuse, un petit je ne sais quoi. Je n’arrivais pas à le déterminer et c’est mon Amoureux qui m’a un jour lancé innocemment : «  pourquoi tu as arrêté la couture ? »

.

.

Gros moment de flottement dans notre salon ce jour-là… Vous savez le genre de secondes interminables où l’on repense à des moments innocents de notre vie. Un instant j’ai revécu le concours de la plus belle jupe en CE2, mon obsession de vouloir mettre des crop top dans les années 2000, les portants débordants de vêtements lors des brocantes avec ma mère et ma sœur, les « ST » comprenez Sujets Tabous, vêtements que l’on a achetés, jamais portés et dont on finit par avoir honte. Bref il est clair que la mode à toujours fait partie de mon quotidien.

.

.

La couture elle m’a permise d’expérimenter, de tester. Avouez vous aussi vous connaissez ce sentiment d’une idée ultra précise d’un vêtement que vous avez en tête. Mais malheureusement une fois achevé c’est la désillusion. Et on en parle des dizaines de jolis tissus que l’on découpe tel un jardinier qui taille une haie et qui sont restés finalement au stade embryonnaire ?

.

.

J’avais donc choisi un chemin moins évident que les autres… « Je fais un bac pro pour travailler plus tard dans le milieu de la mode. » Je répétais souvent cette phrase qui ne convainquait que peu d’adultes à part mes parents finalement. Ma mère (ma première fan inconditionnelle), qui m’a énormément encouragée dans cette voie fera l’objet d’un article futur.

.

.

J’avais donc les cartes en mains après des centaines d’heures d’apprentissage de la couture et du modélisme. Pourtant en sortant de l’école tout s’est ralenti. J’avais bien une machine oui, mais je la sortais de façon anecdotique. Et hop 2 ans se sont écoulés l’air de rien jusqu’à ce fameux jour où l’Amoureux me posa cette question existentielle. Il faut dire qu’il a sa propre passion et que lorsque qu’un passionné vous parle, vous aussi vous avez envie d’avoir ce genre de moments à vous.

.

.

Il venait donc de m’ouvrir les yeux sur ce manque de bonheur quotidien qui rend la vie plus sympathique. Une question anodine qui m’a bouleversée et qui m’a convaincue de renouer avec le bruit familier d’une machine à coudre. Ne restait plus qu’à définir les grandes lignes de ce que je voulais faire. Car s’il est vrai que d’être devant sa machine c’est génial, je savais que le contact allait vite me manquer. L’idée d’un blog a alors commencé à germer. Encouragée par 2 chouettes copines et aidée par le mari d’une amie d’enfance j’ai ouvert ce petit espace où vous êtes aujourd’hui.

.

.

Je dois vous dire que je suis dans une période de ma vie où j’ai rarement été aussi heureuse. Je travaille beaucoup pour vous offrir des tutos de qualité. Et c’est aussi pour cela que j’ai réaménagé mon coin couture, en un espace doux et apaisant. Car s’il est vrai que je m’investis beaucoup, je reçois en retour des tonnes d’amour. Des petits mots, des pensées, des sourires, des photos de vos réalisations… J’adore vous lire, cela m’encourage et me fait tellement plaisir, cela fait pétiller mon quotidien. En un seul mot : merci <3

.

.

Pour la décoration de mon atelier de couture : table récupérée dans ma belle famille, recouverte d’un film effet marbre (15€ chez Leroy Merlin), pieds en fer forgé (20€ l’unité chez Zodio), chaise boudoir (80€ chez Maison du Monde), tapis épais (14€ chez Zodio), machine à coudre Singer repeinte par mes soins et ceux de mon Papounet (10€ la bombe aérosol chez Cultura), bouteille bleue en verre (dénichée dans une penderie chez mes grands parents), pots à feutre joli visage (cadeaux d’une amie), bouquet (cadeau de l’Amoureux), décorations multiples sur le mur (0€ Pinterest) et bien sûr pour terminer le magnifique tissage offert par ma BFF  consty’ 🦄 (Prix : 10 000$)

A très vite

9 Comments

    1. Merci 😊 oui je l’espère aussi ! Car tout ça c’est aussi grâce à toi et Al (les 2 copines sitées dan l’article) à très vite vi

  1. Joyeux anniversaire Joli Carmin et surtout, surtout, surtout….BRAVO!
    Bravo d’avoir eu le courage de te lancer, de prendre le temps de partager ton savoir de manière ludique et personnel, bravo pour ton talent et tes idées qui donnent toujours envie…to be continued

    1. Oh c’est adorable AL, merci beaucoup pour tout ! Pour les conseils et pour m’avoir donner tous les bons conseils pour bien démarrer, cette année il faut que je te cousse une jolie robe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *